Les deux récoltes sur TVFil78

 

C’est notre fantastique chargée de communication : Camille qui a permis de faire un reportage complet sur les deux récoltes en cours.Capture d’écran 2015-02-23 à 19.51.32

Robert Pires et Julien Perrin y expliquent les raisons de passer par la cagnotte solidaire pour financer leurs projets.

Capture d’écran 2015-02-23 à 19.56.36

 

A voir :

https://www.youtube.com/watch?v=Kw6XujcPPyI&feature=youtu.be&a

Publicités

En savoir un peu plus sur Julien Perrin

La démarche de Julien en vidéo

 

Qui suis-je ?

Jeune agrégé de biologie, j’ai choisi de traduire mes compétences et ma passion pour les insectes par le développement d’une exploitation apicole. Face aux enjeux que représente la conservation des pollinisateurs, et tout particulièrement celle de l’abeille domestique, j’ai orienté ma pratique de l’apiculture sur l’élevage et la conservation de cette espèce.

Mes programmes de multiplication d’abeilles rustiques se déroulent aux alentours de Villiers-le-Bâcle, en collaboration avec des apiculteurs et chercheurs européens (fondation Aristabee research etc.). Je participe également à des projets de conservation de la race locale au sein du parc de la vallée de Chevreuse, aux environs de la commune de Cernay-la-ville.

Apihappy est une exploitation qui fonctionne. Pourquoi ce projet ?

Travailler bénévolement sur des projets de multiplication d’abeilles rustiques nécessite, chaque année un important travail d’évaluation de mes ruches. Or le traitement du miel produit par mon exploitation me prend un temps certain, ce qui limite donc mon investissement dans ces projets bénévoles. Je souhaite ainsi mécaniser en partie le traitement du miel, notamment la mise en pots et la manutention, afin de dégager du temps à la réalisation de projets ayant pour but de mettre en place une apiculture durable: sans traitement et sans mortalité.

Cet apport me permettra d’engager dès cette année des projets qui, faute de financement, auraient été réalisés l’année prochaine. Les fonds récoltés représentent donc une aide directe et sans risque au développement de l’apiculture « made in France » que je prône : une apiculture technique et durable.

Pourquoi avoir choisi une petite association de micro-crédit plutôt qu’une grosse structure de financement participatif ?

« Le Bonheur est dans le prêt » est une association locale constituée d’AMAPiens partageant le souhait de donner une dynamique sociale et agricole à notre territoire. Contrairement aux grosses structures de financement participatif où votre argent n’est pas remboursé, l’argent que vous me prêterez pour ce projet vous sera remboursé, les objectifs du « Bonheur est dans le prêt » n’étant pas économiques. Je tiens en effet à construire mon activité sur des bases solides et réelles, et donc à limiter la donation afin d’y intégrer durablement des projets bénévoles dans son fonctionnement.

Participer à ce projet représente donc l’opportunité de placer  votre argent dans du concret, ce qui est intéressant dans un contexte de chute des taux de rémunération des livrets.

En investissant votre argent dans mon projet sans risque, vous devenez acteur du développement local et apicole.